Enseignants de français de la circonscription Akbou 3

Compte rendu de la demi - journée du 05 / 02 / 2009

                                                    

 

 

Inspection de langue française.                                    Circonscriptions :Akbou « 3 » & Seddouk « 3 »

 

 

Demi-journées de formation à l'intention des Enseignant (e)s

Chargé (e )s des cours de 4ème et de 5ème AP.

                                   

                                   Thème : l'Enseignement- Apprentissage de la lecture en relation

                                                 avec la production écrite (Mini-projet d'écriture / situation d'Intégration).

-          Ighzer-Amokrane (Ouzellaguen) : le jeudi, 22/01/2009.

-          Seddouk : le jeudi, 29/01/2009.

-          Akbou : le jeudi, 05/02/2009.

-          Tazmalt : le jeudi,12/02/2009.

 

 

    

 INTRODUCTION :

         

           Quand des enfants, après avoir suivi un enseignement en langue arabe durant les deux premières années de leur scolarité,se trouvent subitement confrontés à une autre langue, étrangère celle là,ils ont quelques difficultés à surmonter un bon nombre d'obstacles .

des obstacles liés à la phonétique, d'autres à la latéralité, mais surtout des obstacles liés à l'apprentissage de la lecture, qui, plus ou moins, maîtrisée dans la langue de base, devient le souci majeur de l'enseignant et pose aussi problème à l'enfant.

           Outre les problèmes psychopédagogique, il y a ceux liés aux représentations que se font les enfants de cette langue en fonction de leur milieu social, de leur environnement socio- linguistique, des motivations familiales,ou encore des tensions politiques et qui sont, à notre sens, intéressants à analyser .

            Les enseignants, quant à eux, ont constaté que leurs de la première année d'enseignement en langue française

Les élèves montraient un certain comportement de « déchiffreur », qui, malheureusement, ne permettait pas de passer à celui de lecture, en deuxième année.

Les effets de l'apprentissage s'estompaient durant la période des vacances et l'élève abordait la deuxième année, considérée comme celle des consolidations, avec un déficit, dans la plupart des cas, difficile à rattraper. En effet, malgré les révisions du début de l'année, les élèves se trouvent en face de grosses difficultés qui vont se répercuter sur la troisième année d'apprentissage censée terminer le cycle.

             Apprendre la langue française pour un enfant algérien n'est pas une chose facile quand on sait qu'après avoir suivi un enseignement en langue arabe durant deux années et avoir été en contact d'une langue qui s'écrit comme elle se prononce , l'écart est énorme aussi bien en phonétique qu'en lecture.

             Aussi, est-il nécessaire de concevoir des instruments qui nous permettent, d'une part, de circonscrire ces difficultés et d'évaluer les compétences en vue d'éventuelles remèdiations, d'autre part.

             Un échec en lecture, dans n'importe quelle langue, est toujours préjudiciable à l'élève car il l'empêche de poursuivre son cursus scolaire et d'élargir son champ cognitif.

             Les nouveaux programmes conçus dans le cadre d'une approche par les compétences concourent pour former des lecteurs – producteurs de sens et nom de simples déchiffreurs.

 

I-Qu'est-ce que lire ? 

          « Lire, c'est faire directement du sens à partir de l'écrit. »

             faire du sens, en utilisant au mieux le jeu des deux mémoires : mémoire immédiate et mémoire différée.

Mémoire immédiate :  Elle n'assure l'utilisation de l'information auditive ou visuelle perçue que pendant quelques secondes ( ex : le n° de téléphone prélevé dans l'annuaire et composé immédiatement). L'empan correspond à la quantité d'informations susceptibles d'être stockées fugitivement dans la mémoire immédiate.il existe une corrélation positive entre la vitesse de lecture silencieuse visuelle et les possibilités de la mémoire immédiate.

 

La mémoire différée ou à long terme :  C'est celle qui stocke réellement les données et intervient au cours des phases d'acquisition ou d'actualisation, lors des conduites de reconnaissance ou de rappel.cette mémoire est en relation avec des opérations de structuration et d'organisation d'ordre intellectuel. C'est elle qui, stockant les mots, constitue une sorte de dictionnaire mental. Plus un mot est fréquent, mieux sa mémorisation à long terme est solide.

Jeu des mémoires : Dans l'acte de lire, la mémoire immédiate conservant, quelques secondes, une suite de mots lus « demande » à la mémoire différée la signification de cet ensemble, « le pattern » correspondant à cette suite de mots.le morceau de sens est transféré dans la mémoire à long terme et la mémoire à court terme ainsi « vidée » saisit un nouvel empan, la mémoire à long terme, transmet la signification des mots stockés dans son répertoire, et reçoit le pattern saisi dans l'empan.

          La lecture est un processus physiologique : travail des yeux et éventuellement des organes des appareils phonateur et auditif.

          La lecture est aussi un processus mental : travail de la mémoire et travail intellectuel pour l'organisation du sens.

          La lecture est une activité productrice : c'est la construction du sens ( le bon lecteur est celui qui se préoccupe plus de l'organisation du sens que du mot à mot, inutile même pour l'organisation du sens de connaître chaque mot.

          Lire, ç'est construire du sens à partir du prélèvement d'indices porteurs de signification. L'anticipation = Emission d'hypothèses et vérification de ces hypothèses (confirmer/infirmer) .

 

 II- Comment travailler l'Ecrit (Lecture et Ecriture)

A/ ECRIT- RECEPTION (LECTURE – COMPREHENTION DE L'ECRIT)

          L'écrit comme instrument de communication occupe une place importante dans les nouveaux programmes de français.

          Au niveau de la réception, l'écrit se réalise à travers l'activité de lecture/compréhension analyse.la démarche

consiste à renforcer les acquis antérieurs des élèves (connaissance du code et recherche du sens de manière simultanée)

          Il s'agit d'approfondir les apprentissages de la lecture- compréhension par le renforcement des stratégies de lecture (balayage, repérage, écrémage….)

          Les activités de lecture se réalisent à travers plusieurs supports donnant lieu à des lectures de textes courts ou de textes longs.

          L'approche des textes se réalise à travers une démarche à trois moments.

 

1er Moment : Découverte (mise en situation)    

          La prise de contact avec le texte écrit se fait autour des éléments périphériques (le para-texte) à l'aide de questions et de formulations d'hypothèses à partir de la silhouette du texte, le titre, les sous titres, la source, l'illustration …

 

 2ème Moment : Observation méthodique (Analyse- production)

          Cette phase est guidée par un questionnement que l'enseignant (e) aura préparé minutieusement parce qu'il constitue un instrument d'analyse. Les questions posées visent à faire entrer l'élève dans le texte : l'élève questionne lui-même le texte pour le comprendre, pendant une lecture individuelle.

          Aidé par l'enseignant (e), chaque élève relève les premiers indices de compréhension.

          C'est une phase d'échanges entre les élèves : on confronte hypothèses et réponses, on les vérifie en puisant des mots dans le texte .Toutes les réponses données par les élèves sont à prendre en considération.l'enseignant (e)

Anime ces échanges, souligne les contradictions et conforte les réponses correctes.

 

 

 

3ème Moment : Evaluation (Faire le point)

           L'évaluation est définie par rapport aux objectifs que l'on s'est fixés et porte précisément sur les compétences liées aux activités de lecture.

          Elle concerne :       

                                 - l'évaluation de la compréhension

                                 - l'évaluation de la lecture oralisée (liaison, ton, prononciation, vitesse de lecture)

                                 -       //            //   //      //      expressive

          Pour faire découvrire le fonctionnement et le sens d'un texte, l'l'enseignant (e) peut avoir recours à une typologie de questions :     

·         Type n° 01 : Questions facilitant l'ancrage dans le texte. Ce sont les questions dont les réponses se trouvent directement dans le texte.

·         Type n° 02 : Celles dont les réponses nécessitent une interprétation du texte « entre les lignes »

Elles exigent un degré de compétence de l'élève en lecture ou une familiarité

                Avec le texte ( le sujet ) .

          *    Type n° 03 : Celles dont les réponses demandent de s'appuyer sur le texte, mais en allant

                Chercher des informations dans d'autres ouvrages ( dictionnaire, journaux, revues…)

·         Type n° 04 : Celles qui supposent une compréhension globale du texte.

·         Type n° 05 : Celle dont les réponses sont hors du texte. 

B/ ECRIT- PRODUCTION/PRODUCTION ECRITE

           L'écrit a une part prépondérante dans la mesure où la lecture et l'écriture sont intimement liées. Ne devient bon scripteur qu'un bon lecteur.

           En 5ème AP, il faut mettre en place une pédagogique cohérente pour faire produire différents textes :

Didactiques et une démarche pédagogique cohérente pour faire produire différents textes : pour raconter, pour décrire,pour informer, et pour dialoguer .

           L'écrit est une activité complexe qui mobilise des opérations intellectuelles simultanées car l'élève doit se représenter l'écrit à produire, chercher des informations, les planifier, les organiser, relire le texte et utiliser une langue correcte .

            Pour celà, l'enseignent (e) doit :     

- développer chez l'apprenant des compétences qui relèvent des « savoirs pour faire »,

 C'est-à-dire des savoirs procéduraux ( comment planifier la tâche, comment relire son texte ) et des « savoirs sur… », des savoirs déclaratifs ( outils linguistiques que sont la syntaxe, le vocabulaire, la conjugaison, l'orthographe…)

            Confronter les élèves à des tâches d'écriture régulières et variées car c'est en séxerçan que l'élève apprend à écrire.

-          Inscrire l'écriture dans une démarche d'évaluation formative

-          Privilégier le processus d'écriture plutôt que le produit obtenus.

Démarche à suivre dans une activité de production écrite

            La compétence scripturale s'appuie sur :

-          La lecture de textes

-          L'identification des textes ( relevé des indices linguistiques et non linguistiques)     

-          La production

Cette démarche comprend plusieurs moments :

 

 Un moment d'écriture :

 

·         Présentation de la (consigne) tâche d'écriture

·         Analyse collective de le tâche à réaliser. ( Amener les élèves à s'interroger sur le texte à produire (narration, description), le choix de l'énonciation « je / il «, et l'organisation du texte )

·         Préparation et construction d'outils : matériaux linguistiques et mise en place de critères de réussite.

·         Ecriture individuelle ( 1er essai d'écriture)

                Un moment d'évaluation (Enseignant / élève, élève / élève)

·         Evaluation par l'enseignant (e) : s'il sélectionne une difficulté collective, il planifie des activités de remédiation pour toute la classe.

D'il diagnostique des difficultés individuelles, il met en place une pédagogie différenciée.

·         Evaluation par les élève : les élèves par binômes ou par groupes évaluent soit leurs copies soit celles de leurs camarades en évaluations mutuelles.ils signalent au crayon les anomalies et proposent une piste de réécriture améliorative.

 

1)      Un moment de réécriture

     La réécriture recourt à différents procédés selon le cas. On peut réécrire en supprimant un mot, une phrase, en ajoutant une information,en déplaçant une expression ou un groupe de mots,en remplaçant un mot par un autre, un temps verbal par un autre….

      On réécrit à l'aide d'une grille de réécriture.

 

GRILLE  POUR  IDENTIFIER  LES  PROBLEMES  DE  L'ELEVE  EN  LECTURE

 

Nom  &  Prénom  de  l'Elève :………………. Classe :……………….




07/02/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 219 autres membres